Comprendre

Une ouverture sociale, économique et culturelle (OSEC)

Les organisations jouent aujourd’hui leur performance sur leurs avancées scientifiques et techniques autant que sur leurs choix économiques et organisationnels. Elles ont besoin pour cela de cadres scientifiques et techniques qui soient sources d’innovation et capables de proposer et conduire des changements. Il ne suffit plus de rationaliser et bien coordonner, il faut obtenir que chacun coopère ; il ne suffit plus de programmer, commander et contrôler, il faut influencer et convaincre, discuter et ajuster.

Répondre au besoin d’agilité

Des organisations plus fluides ont besoin d’individus plus ouverts, aux autres et à leurs environnements. La curiosité et la créativité, l’initiative et la prise de risque, l’écoute autant que le recul et la distance, la souplesse autant que la constance et la rigueur, la prise en compte d’autrui et des contextes et l’ouverture pluridisciplinaire deviennent des atouts essentiels.

Pour affirmer cette identité, le cursus consacre 20% de son temps de formation au développement des compétences transversales indispensables à l’élaboration de solutions innovantes dans un monde complexe : les OSEC.

La force de la pédagogie de l’expérience

Pour cela, les étudiants sont tout au long de leur cursus mis en position d’être actifs afin de s’approprier les connaissances et pas seulement en recevoir la transmission. En réalisant des projets et en réfléchissant sur leurs expériences, ils consolident leurs acquis scientifiques et développent leurs capacités opérationnelles.

Trois composantes

Les différentes dynamiques pédagogiques des OSEC s’organisent autour de trois composantes :

1. Les langages de base, langues-cultures et numérique,
2. Le développement personnel et la construction du projet professionnel,
3. La compréhension des environnements professionnels et des entreprises.