Actus du réseau

Une coopération forte avec les universités américaines

Malgré la crise du Covid-19 qui a momentanément interrompue les mobilités étudiantes, la Big Ten Academic Alliance et le Réseau Figure® ont renouvelé le souhait de continuer et de promouvoir leur coopération.

Une coopération franco-américaine forte

L’obtention du label du Réseau Figure® implique une mobilité internationale obligatoire de trois mois au minimum (le Réseau recommande six mois).

Pour faciliter cette mobilité, un memorandum of understanding a été signé le 17 septembre 2018 avec la Big Ten Academic Alliance qui regroupe 14 universités aux États-Unis (Illinois, Indiana, Iowa, Maryland, Michigan, Michigan State, Minnesota, Nebraska-Lincoln, Northwestern, Ohio State, Pennsylvania State, Purdue, Rutgers-New Brunswick, Wisconsin-Madison). Ce réseau, créé en 1958, soutient la coopération entre les universités membres à différents niveaux : recherche, documentation, formation des personnels, mutualisation de programmes.

L’accord porte sur la mobilité d’étudiants de CMI (licence L3, master M1, M2) pour des stages dans un laboratoire d’un département américain et réciproquement l’accueil en stage d’étudiants américains dans les 208 laboratoires co-portants des CMI.

Un premier bilan positif

Les appels à candidatures ont lieu dans le cadre du programme labellisé International Research Experience Program. En cycle 1 (2019), 37 candidatures ont été déposées et ont conduit à 16 propositions et finalement à 12 stages de 3 mois (concernant 7 universités du réseau) dans des laboratoires de 5 universités américaines (Iowa, Michigan, Nebraska, Northwestern, Rutgers). En cycle 2 (2020), 12 étudiants de 7 universités du réseau ont été sélectionnés pour des stages (sur 28 candidatures et 14 propositions) dans les laboratoires de 5 universités américaines (Northwestern, Michigan, Rutgers, Indiana, Illinois). Malgré la perturbation du cycle 2 par l’épidémie du Covid-19 et le retard affiché sur le lancement du cycle 3, les universités françaises et américaines ont sans cesse échangé pour faire face ensemble à cette crise et préparer la suite.

Une mobilité étudiante suivie

Par ailleurs, l’application, mise en ligne en octobre 2018, continue de recueillir des informations sur les expériences vécues par les étudiants au retour d’une mobilité d’études, de stage ou même d’une année de césure. L’étudiant CMI se connecte et remplit anonymement un questionnaire développé avec l’aide de la fédération étudiante CMI France, qui pose plusieurs questions : CMI, année d’études concernée, durée du séjour, démarches à entreprendre, formalités administratives, types de logement, dispositifs de soutien existants, appréciation de l’accueil, coût détaillé de la mobilité, intégration dans l’université et dans le pays.

Le traitement de ces données permet au Réseau Figure® et aux universités membres d’aider au mieux les étudiants dans leurs démarches.