Objectifs et débouchés

Former des ingénieurs spécialisés dans la Géologie de l’environnement et la Géologie des Ressources Sédimentaires (Géologie des Bassins sédimentaires et micropaléontologie appliquée).

Domaines des géosciences de l’environnement (gestion des sites et sols pollués, hydrogéologie), dela géotechnique, des géosciences des ressources naturelles (matériaux de carrière, eaux souterraines, métaux à forts enjeux stratégiques ou économiques) et géosciences des ressources énergétiques non renouvelables (secteur des hydrocarbures conventionnels / non conventionnels) et renouvelables (géothermie)

Nos formations

Licence mention « Sciences de la Terre ».

Master mention « Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement »,
parcours GEOBAS « Géologie des Bassins Sédimentaires »
parcours PALEO « Paléontologie-Paléoclimatologie »

Master mention « Géoressources, Géorisques, Géotechnique » (3G), parcours GEOLIN « Géologie de l’Ingénieur».

 

Recherche

UMR Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences (LOG),
UMR Evolution-Ecologie-Paléontologie (EEP),
EA Laboratoire de Génie-Civil et géoEnvironnement (LGCgE).

Ces trois laboratoires font partie de l’IRePSE (Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Sciences de l’Environnement).

Les activités des laboratoires de recherche associés sont centrées sur la géologie des domaines sédimentaires et les géoenvironnements, avec des compétences intéressant 1) le domaine des géoressources, qu’elles soient énergétique, des matériaux, ou de l’eau, ainsi que 2) le domaine des sites anthropisés avec les problématiques de stabilité des sols (géotechnique) ou les problématiques de remédiation de sols pollués (sites et sols pollués) dans une perspective de gestion durable

International

Programmes Erasmus Mundus IANUS, ANGLE, Euro-Asian;
Accords et échanges ERASMUS avec des Universités européennes (Heidelberg/Allemagne, Cork/Ireland, Bruxelles/Belgique, Uppsala/Suède, Bâle/Suisse, Athènes/Grèce, Barcelone/Espagne, Coimbra/Portugal) ;
Accords avec des Universités américaines (Louisiana State University, Nevada/Reno), russes et d’autres pays de l’ex-Union Soviétique (Novossibirsk, Tomsk, Yerevan), chinoises (Tongji/Shanghai, China University of Geosciences/Wuhan), brésiliennes (Belo Horizonte, Ouro Preto).

Responsable(s) du CMI Cyril Durand, Taniel Danelian cyril.durand@univ-lille.fr, Taniel.Danelian@univ-lille.fr