Actus du réseau

Le Réseau aux ateliers Algérie et Chine de Campus France

Le Réseau Figure a participé à l’atelier Algérie de Campus France le 28 février 2020. Cette réunion a été l’occasion de discuter de la relation bilatérale franco-algérienne, de dresser un panorama de l’enseignement supérieur et de la recherche en Algérie et des enjeux de coopération universitaire et scientifique. Elle était suivie par l’atelier Chine.

 

Campus France et les étudiants algériens

Campus France est l’agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur, l’accueil et la mobilité internationale avec plus de 200 espaces et antennes présentes dans 126 pays. En Algérie, les cinq espaces Campus France sont situés dans les locaux des instituts français d’Alger, d’Oran, de Constantine, d’Annaba et de Tlemcen et ont pour mission de guider et d’accompagner les étudiants tout au long de la préparation de leur projet d’études en France (conseils, aide à l’orientation, espaces de documentation, procédure de candidatures dématérialisée, etc.).

La France est le 1er pays de destination des étudiants algériens ce qui en fait la 2ème communauté étudiante internationale en France après le Maroc et devant la Chine. En 2018-2019, la France a en effet accueilli 31 196 étudiants algériens en France dont 49% d’étudiantes, répartis par type d’établissements : 27 700 (88,8%) dans les universités, 839 (2,7%) dans les écoles de commerce, 676 (2,2%) dans les écoles d’ingénieurs, 372 (1,2%) dans les écoles d’art et d’architecture, 933 (3%) dans les lycées (BTS, CPGE) et 676 (2,2%) dans d’autres établissements. Dans les universités, les étudiants étudient dans les disciplines suivantes : 12 162 en sciences, STAPS ; 7 760 en lettres, langues, sciences humaines et sociales ; 3 475, en économie et AES ; 3 006 en santé, médecine et 1 297 en droit et sciences politiques. Par ailleurs, 831 accords de coopération universitaire existent entre les établissements français et algériens. Source : ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation (MESRI)-SIES 2018.

En sus, le réseau social et professionnel à destination des étudiants algériens formés en France, France alumni Algérie, est actif avec plus de 32 000 membres inscrits. Il a pour objectif de fédérer un réseau d’échanges entre anciens étudiants avec le monde économique et professionnel (articles, témoignages, événements, newsletters, offres d’emplois, de stages, etc.).

 

La coopération franco-algérienne universitaire et scientifique

Le Réseau Figure, membre depuis 2018 du Forum Campus France, a participé dans ce cadre à l’atelier Algérie du 28 février 2020. Après une introduction de la Directrice générale de Campus France, Béatrice Khaiat, l’Ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt a pris la parole pour décrire la situation politique en Algérie depuis le début du mouvement populaire de février 2019, la position de France et les incidences de ce contexte sur la coopération.

Ensuite, Grégor Trumel, conseiller de coopération et d’action culturelle, a détaillé les actions mises en place entre les deux pays en matière de coopération universitaire et scientifique. L’Algérie fait face à plusieurs défis à la fois démographique, d’aménagement du territoire et de démocratisation pour assurer la formation de sa population, dont la moitié à moins de 25 ans et alors que le nombre d’étudiants augmentent rapidement – de 500 000 à quasiment 2 millions entre 2000 et 2020. Dans ce contexte, la coopération s’organise, se réinvente et se restructure autour de trois lignes directrices : l’employabilité (adaptation des formations aux besoins de diversification dans les secteurs prioritaires), le soutien aux programmes de recherche et le soutien à la formation des professeurs avec notamment un appui aux formations doctorales. Plusieurs programmes sont ainsi financés, tels que les partenariats Hubert Curien Tassili et Magreb, le co-encadrement de thèses financées à parité, une formation doctorale d’excellence en mathématiques, le soutien aux missions archéologiques, le lancement de trois chaires d’excellence en archéologie, mathématique et médecine, le développement de filières sur place en partenariat avec des entreprises, etc.

 

L’atelier Chine

L’atelier Algérie était suivi d’un Atelier Chine, quelque peu perturbé par la crise sanitaire du Covid-19. N’ayant pas pu être physiquement présents, les intervenants ont participé en visioconférence. Emmanuel Callaud, conseiller adjoint enseignement supérieur, recherche et innovation à l’ambassade de France en Chine, Antoine Bourget, coordinateur national Campus France Chine et Fabien Chareix, attaché de coopération universitaire au consulat général de France à Shanghai ont pris la parole, rappelant tous les trois que souvent les crises s’avéraient être de forts vecteurs d’innovation. L’atelier a beaucoup concerné : les mobilités étudiantes dans ce contexte de crise sanitaire, le maintien du service de Campus France Chine et du lien avec les étudiants chinois (organisation d’entretiens à distance, tests de français, etc.).

En termes de recherche, la Chine comptait en 2018 (source : web of science), 472 600 publications ; les principales filières et axes de recherche étant les puces et processeurs électroniques, les circuits intégrés, le réseau mobile de communication à haut débit, développement de normes post 4G et participation à la définition de normes internationales, les machines-outils et équipements de production et les batteries.

En termes de formation, en 2018-2019 (source : MESRI), la France a accueilli 28 436 étudiants chinois en France dont 63% d’étudiantes, répartis par type d’établissements : 14 902 (52,4%) dans les universités ; 6 738 (23,7%) dans les écoles de commerce ; 3 668 (12,9%) dans les écoles d’ingénieurs ; 1 435 (5%) dans les écoles d’art et d’architecture ; 341 (1,2%) dans les lycées (BTS, CPGE) ; et 1 352 (4,8%) dans d’autres établissements. Dans les universités, les étudiants étudient dans les disciplines suivantes : 5 895 en lettres, langues, sciences humaines et sociales ; 4 833 en sciences, STAPS ; 3 683 en économie et AES ; 321 en droit et sciences politiques et santé, médecine : 170.

Pour en savoir plus : https://www.campusfrance.org/fr ; www.algerie.campusfrance.org ; www.francealumni.fr/poste/algérie