Enjeux

Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics est moteur pour le développement économique et social. Il permet un habitat de qualité et de meilleures voies de communication (routes, voies ferrées et navigables, ports, aéroports, métros, tramways, ponts, tunnels, viaducs, réseaux de télécommunication en fibre optique, haut débit, Wi-Fi, …). Il intègre aussi l’aménagement du cadre de vie (voirie, éclairage public, voies piétonnes, pistes cyclables, stades, équipements sportifs, …), l’amélioration de l’environnement (collecte et traitement des eaux usées et des déchets, équipements antibruit et antipollution) et la production de l’énergie (barrages, centrales hydrauliques, éoliennes, centrales photovoltaïques). Le poids de ce secteur dans l’économie est considérable et les besoins en main d’œuvre qualifiée sont grands.

Par ailleurs, les questions environnementales prennent de l’ampleur. Le Bâtiment est responsable de plus de 42% de la consommation d’énergie finale en France et près de 28% d’émissions de gaz à effet de serre (GES). La demande des professionnels s’accentue donc particulièrement dans le domaine de la réduction des consommations énergétiques des bâtiments. Un plus grand respect de l’environnement s’impose aussi aux Travaux Publics. C’est un enjeu majeur pour la croissance verte.

Compte tenu de la complexité grandissante des projets, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics est un grand fournisseur d’emplois qualifiés, notamment des postes d’ingénieurs. Afin de répondre à la demande, l’enseignement supérieur est appelé à former de plus en plus de diplômés prêts à effectuer le métier d’ingénieur en Génie Civil.

Secteurs d'activités

Les secteurs d’activités liés au génie civil sont multiples, parmi lesquels :

  • bureau d’étude
  • maîtrise d’oeuvre
  • bureau de contrôle
  • gestion et optimisation énergétiques
  • les entreprises du bâtiment (gros oeuvre et second oeuvre)
  • le secteur para-public (EDF, SNCF…)
  • les collectivités territoriales
  • les entreprises de TP
  • travaux routiers
  • adduction d’eau, assainissement
  • ouvrages d’art et d’équipements industriels
  • fondations spéciales, sondages, forages
  • voies ferrées
  • travaux souterrains
  • travaux en site maritime ou fluvial.
Nos formations
Génie Civil Responsable(s) du CMI : Albert Noumowe Université de Cergy-Pontoise