Enjeux

Déréglement du climat, pollution, destruction des biosphères, disparition des espèces mais aussi gestion des ressources, valorisation de la biomasse, économie circulaire…

L’environnement est devenu un sujet majeur et très sensible dans les médias et auprès des citoyens. Il est d’intérêt sociétal, écologique, économique et réglementaire. D’un point de vue scientifique, le sujet est vaste puisqu’il recouvre l’ensemble des interactions entre les organismes vivants et leur milieu, y incluant le comportement et le devenir de substances d’origine anthropique (composés chimiques, matériaux) produites et introduites intentionnellement ou non intentionnellement dans les milieux environnants.

Ce domaine est par essence interdisciplinaire et s’appuie non seulement sur les compétences spécifiques à chaque discipline sollicitée, principalement la chimie et la biologie, mais requiert des outils méthodologiques d’investigation fondés sur l’analyse bio-physico-chimique (connaissances instrumentales relevant du domaine de la physique et de l’informatique), l’analyse des séries de données (statistiques, spatialisation des données, voire big data) et la modélisation (mathématique, programmation).

Dans le contexte actuel, où le devenir de l’environnement devient un enjeu sociétal indissociable de la question économique, la demande de spécialistes est accrue, tant du côté des entreprises que des collectivités pour des ingénieurs capables d’appliquer de nouvelles connaissances aux problèmes de plus en plus complexes de l’environnement.

Secteurs d'activités

La formation CMI offre des perspectives de carrière dans les domaines suivants :

  • l’analyse intégrée des sites et milieux pour la surveillance, le diagnostic, la préservation, la réhabilitation, l’adaptation aux changements
  • l’exploitation des ressources dans un objectif de durabilité et dans un cadre réglementaire.

D’autres domaines d’activité comme l’écologie industrielle, l’écologie des territoires ou l’économie circulaire sont en émergence et offriront des emplois scientifiques de haut niveau dans les industries manufacturières, les collectivités territoriales ou les grandes organisations nationales et internationales en réponse aux diverses conventions et réglementations sur l’environnement :

  • l’écoconception
  • les services écosystémiques.
Nos formations
Ecologie Responsable(s) du CMI : Jacques-Olivier Thaler Université de Montpellier