[weblettre N°5] Les actions à l’international

Fort de ses 6 ans d’expérience, avec plus de 100 CMI accrédités dans près d’une trentaine d’universités, le réseau peut s’appuyer sur cet acquis pour aider ses membres dans leur politique internationale tout en s’ouvrant à d’autres pays. En effet la visibilité et l’attractivité du réseau, y compris en France, dépendent aussi de sa capacité à déployer ce modèle innovant de formation à l’international.
Cette politique s’inscrit dans une logique de partenariats multiples pour le réseau :

  • membre associé de l’ENAEE (European Network for Accreditation of Engineering Education) depuis 2014
  • membre du Forum Campus France depuis 2018.
  • accord de partenariat avec l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) et candidature du réseau au statut de membre de l’AUF (2018).

 

 

 

Partenariat France-USA


L’obtention du label CMI implique une mobilité internationale obligatoire de 3 mois (le réseau recommande 6 mois). Un accord de partenariat a été signé le 17 septembre 2018 avec la Big Ten Academic Alliance qui regroupe 14 universités des Etats-Unis. Ce réseau, créé en 1958, est le plus abouti des réseaux nord-américains. Il soutient la coopération entre universités membres à différents niveaux : recherche, documentation, formation des personnels, mutualisation de programmes (ex : langues rares).
L’accord porte sur la mobilité d’étudiants de CMI (L3, M1, M2) pour des stages dans un laboratoire d’un département US et réciproquement l’accueil en stage d’un étudiant US dans l’une des 209 unités de recherche co-portant un CMI.
Pour l’année universitaire en cours les premières mobilités sont envisagées au second semestre (mai-juillet 2019). Une dizaine d’étudiants français peut être concernée par cet accord qui a reçu un accueil très positif auprès des ambassades US à Paris et française à Washington.

 

 

Illinois-Urbana-Champaign / Indiana / Iowa / Maryland / Michigan / Michigan State / Minnesota / Nebraska-Lincoln / Northwestern / Ohio State / Pennsylvania State / Purdue / Rutgers-New Brunswick / Wisconsin-Madison

 

Signature du MoU
Downing Thomas et Lamine Boubakar

Pourquoi Big Ten? En 1896 une conférence a été créée pour gérer les compétitions sportives entre universités. Elle a pris le nom de Big Ten en 1907 car 10 universités y participaient. Elle dispose depuis 2007 d’une chaine de télévision : le Big Ten channel avec 60 millions d’abonnés. En 1958 a été créé par les universités alors membres de la Big Ten Conference, le Committee on Institutional Cooperation (CIC) qui a pris le nom de Big Ten Academic Alliance en Juin 2016.
Elle regroupe au total 600 000 étudiants et délivre 18% des doctorats en ingénierie des USA.

La délégation US était composée de Downing Thomas, Senior International Officer, U. Iowa et responsable du groupe des SIOs de BTAA, de Martha Cooper (Assistant Director) et de Charity Farber (Associate Director).

Application de suivi des séjours étudiants à l’étranger

Une mobilité internationale se prépare longtemps à l’avance. Beaucoup de renseignements sont apportés par les universités sur les démarches à entreprendre et sur les dispositifs de soutien qui existent. Les associations étudiantes, comme CMI France, apportent également des informations pour encourager les étudiants à partir à l’étranger.

Le réseau a conçu une application qui sera mise en ligne en octobre pour que les expériences étudiantes soient mieux partagées. Au retour d’une mobilité d’études, de stage ou même d’une année de césure, l’étudiant CMI remplira un questionnaire type qui sera mis en ligne sur le site du réseau. L’appréciation de l’accueil, le coût détaillé de la mobilité, l’intégration dans l’université et dans le pays, des recommandations constitueront autant d’informations pertinentes pour préparer un séjour réussi. Merci à l’association CMI France qui a contribué à la définition du questionnaire.

Déploiement du CMI à l’international

Le modèle de formation CMI peut s’appuyer sur l’expérience française dans différentes disciplines pour un déploiement dans des universités étrangères, en particulier celles qui sont francophones. Dans ce cadre l’appui de l’AUF est important, qu’il s’agisse des directions régionales ou de la CIRUISEF (Conférence Internationale des Responsables d’Universités et Institutions Scientifique d’Expression Française). Deux pays ont été ciblés par le réseau : le Liban et le Maroc. L’exigence recherche pour une accréditation étant relativement élevée, seules les meilleures universités peuvent candidater à travers leurs facultés des sciences ou de sciences et techniques. Ainsi au Liban, sont concernées pour l’instant l’université Saint-Joseph (privée) et l’université Libanaise (UL, seule université publique de ce pays). Au Maroc, il s’agit des universités de Fès et de Rabat Mohamed V.

Publication

Le European Honors Council a été créé en 2016 pour réunir les universitaires intéressés par le déploiement de diplômes “with honors”. Un journal en ligne, le JEHC existe depuis 2017.
Tous les articles publiés sur ce thème sont accessibles sur le lien https://www.honorscouncil.eu/jehc/, dont celui présentant les CMI et le réseau: “An ambitious 5-year honors program in French universities: CMI-FIGURE” (Vol. 2, N°1, 2018).

Perspectives

Le réseau souhaite conforter son déploiement à l’international dans deux directions :
– pour le CMI, dans de nouveaux pays, avec comme première étape une présentation générale (CMI et réseau) à un ensemble d’universités.
– pour le CBI (Cursus Bachelor en Ingénierie), en priorité dans la zone francophone, en partenariat avec l’AUF. Des rencontres sont prévues prochainement en Afrique centrale et de l’Ouest.

Le dépôt en février 2019 d’un projet européen de renforcement des capacités est envisagé avec comme pays partenaires le Liban et le Maroc. Ce projet d’une durée de 3 ans ciblera l’approche par compétences et l’orientation recherche au niveau du bachelor en ingénierie.

La recherche de nouveaux partenariats inter-réseaux, en particulier en Asie, sera poursuivie afin de favoriser la mobilité étudiante.

Recherche

Menu principal

Haut de page