Un point sur la campagne de suivi et de ré-accréditation 2017-2018 qui s’annonce…

Les cursus CMI sont ouverts après une accréditation préalable de l’établissement à délivrer le label CMI pour une durée de cinq ans. Le réseau Figure entre donc aujourd’hui dans une phase au cours de laquelle une partie des établissements concernés est amenée à solliciter la ré-accréditation des cursus. A cette occasion le réseau propose de mettre progressivement en phase, avec le concours des acteurs locaux (et notamment les responsables de CMI et d’inter-CMI), la ré-accréditation avec le calendrier de la contractualisation universitaire, et il cherche également à regrouper les opérations de ré-accréditation pour un site donné, ce qui induit des écarts à la règle des « cinq ans ».

 

Par ailleurs, un suivi de chaque formation est organisé après deux années entières d’exercice. Ce suivi est conçu en vue de l’amélioration continue des cursus, dans le cadre du nouveau processus d’assurance qualité qui a été adopté par le comité de pilotage. Les calendriers établis pour la campagne de suivi et la campagne de ré-accréditation sont en principe identiques, y compris pour les visites sur site, de manière à simplifier les procédures.

 

Un peu plus d’une centaine de CMI ont été ouverts en six ans, et une campagne « moyenne » de ré-accréditation se traduit donc par l’examen d’une vingtaine de dossiers. Il en va de même, dans l’immédiat, pour la campagne de suivi à deux ans.

 

Les universités concernées cette année sont les suivantes (R=ré-accréditation, S=suivi) :

  • Aix-Marseille (R-S),
  • Avignon – Pays du Vaucluse (R),
  • Bordeaux (R-S),
  • Bretagne Occidentale (R),
  • Bretagne Sud (S),
  • Cergy-Pontoise (S),
  • Lorraine (R),
  • Montpellier (S),
  • Panthéon-Assas (S),
  • Poitiers (R),
  • Rennes (S),
  • Franche Comté (R-S),
  • UPMC (S),
  • Paul Sabatier Toulouse (R-S),
  • Valenciennes (S).

 

L’évaluation externe porte sur chacun des parcours (exigence conforme à celle de l’ENAEE®). La date limite d’envoi des dossiers, incluant l’autoévaluation et le plan d’action pour chaque programme,  a été fixée au 28 février prochain.

Les visites sur site seront programmées entre mi-mars et fin mai. A cette fin un créneau d’une semaine sera proposé courant janvier, en vue d’anticiper l’organisation pratique de ces visites, à chacun des représentants des établissements au comité de pilotage.

Recherche

Menu principal

Haut de page